Pour recevoir par mail, chaque semaine, toute l’actualité uzerchoise :

Festival des Arts de rue

19 août – Centre ancien - 11h - Entrée libre - Infos : 05 55 73 53 56.
L’association Romain Michel et compagnie, et les adhérents de la P’tite Fabrique Solidaire organisent cette année la 6e édition du festival des arts de la rue à Uzerche.
Quinze compagnies et 60 bénévoles investiront les ruelles et grandes places d’Uzerche ! Spectacles, concerts, pyrotechnie, déambulations, acrobaties, humour, tendresse, malice seront au rendez-vous : il y en a pour tous les goûts, et c’est gratuit. Un événement à ne pas manquer !
Buvette et restauration sur place.
Renseignements 05 55 73 53 56 ou lesromainmichel@gmail.com


Festival de musique classique d’Uzerche

Du 11 au 14 août. Informations et billetterie : Office de Tourisme du Pays d’Uzerche, tél. 05 55 73 15 71. Festival “off” gratuit.
Sous la direction artistique de Roger Steptoe, le Festival de Musique d’Uzerche qui fête sa 11ème année d’existence, sera en 2017 à “l’Heure espagnole”.
Depuis sa première édition, le Festival de musique d’Uzerche reste fidèle à ses objectifs : promotion des jeunes talents et soutien à la création. C’est donc dans cette optique qu’il accueille cette année en résidence les artistes Ferran Savall, guitariste, chanteur et compositeur de Barcelone, et le Duo Solaris composé de Florian Larousse et Jérémy Peret.

Le Festival de musique veut marquer trois anniversaires importants : ceux des compositeurs Enrique Granados, né en 1867, et Federico Mompu, décédé en 1987, et du violoncelliste et compositeur Gaspar Cassadó, né en 1897. Par ailleurs, le 80e anniversaire de la mort de Maurice Ravel, compositeur français influencé par l’Espagne avec sa mère d’origine basque ayant écrit l’opéra “L’Heure Espagnole” en 1907, n’est pas oublié et sera célébré durant le festival.
Le Festival off, développé pour amener la musique vers tous les publics, propose des apéros-concerts, des conférences, des expositions, des ateliers pour les enfants... soit près d’une dizaine de rendez-vous sur les 4 jours du Festival.


Chaude ambiance aux Mardis d'Uzerche avec le clown Frigo !

Pour sa dernière date de juillet, le festival des Mardis d'Uzerche avait programmé hier soir le clown Frigo : avec une ambiance joyeuse et un public hilare, tous les ingrédients d'une soirée réussie étaient réunis.
Est-ce du lard ou du cochon ? Est-il sympathique, ou extrêmement caustique ? Là est la question avec ce drôle de clown au nez noir, sorti de nulle part qui amuse son public entre un parapluie, un porte-manteau et… un frigo, forcément. La mayonnaise avec l'auditoire prend vite, très vite. Les gags s'enchaînent, les enfants rient, et leurs parents encore plus. Se jouant sur scène de la tendre naïveté des bouts de choux présents, Frigo se met leurs parents dans la poche. Un concert déjanté, des tours de magie loufoques, un doudou d'enfant otage d'une tapette à souris géante et une grande complicité avec le public font de cette soirée un temps fort qui marquera les Uzerchois et touristes de passage dans la Perle du Limousin, au même titre que chacune des dates proposées, chaque mardi de l'été à 21h, gratuitement, dans le cadre du festival des Mardis d'Uzerche.
Prochain rendez-vous dans un registre différent mardi 1er août dans le centre ancien d'Uzerche, avec la Luzège en Corrèze et son Médecin malgré lui. À ne pas manquer, assurément.


Le clown Frigo a enchanté le public des Mardis d'Uzerche.

 


Jours de fête 2017

Merci à Corrèze Télévision pour ce reportage qui revient en 5 minutes sur la folle journée de Jours de fête 2017.


Auditorium Sophie Dessus : point d’étape

Le chantier de l’Auditorium Sophie Dessus, dont la première pierre a été posée symboliquement le 3 mars dernier, un an jour pour jour après le décès de celle qui lui a donné son nom, est lancé. 
Impressionnants, ce sont dans un premier temps les travaux de démolition qui ont marqué les mois d’avril et de mai : désamiantage de l’ensemble de la toiture pour commencer, puis démolition des éléments structurels n’ayant pas d’intérêt historique. Si le projet global est désormais connu de la plupart des Uzerchois, l’étape de démolition nécessaire à la réalisation de l’Auditorium Sophie Dessus a pu surprendre par son ampleur. À ce titre, la partie supérieure de l’ancien moulin composée de blocs béton a été arasée, offrant ainsi une nouvelle perspective sur le clocher de la ville ancienne depuis l’entrée de la Salle de la Machine. Les éléments en pierre, porteurs de cette histoire industrielle si précieuse, ont eux été conservés quand leur état le permettait. C’est ainsi qu’un des pignons en pierre, fragilisé, sera rebâti.


Côté place, une fois la bâche présentant le projet définitif démontée, l’impression de vide a été grande, tant l’habillage temporaire de cette façade avait su trouver sa place au cœur de l’écoquartier. Si les murs périphériques ont été conservés, les murs intérieurs ont été rasés également, permettant ainsi la création d’un auditorium d’un seul tenant sur l’ensemble de la largeur des deux anciens bâtiments parallèles.
Ces travaux ont aussi été l’occasion de repenser la circulation de la place de la Papeterie, et notamment l’accès à la Poste, en déplaçant le mobilier déjà présent : cet aménagement offre ainsi une surface de terrasse plus importante aux commerces de bouche installés, tout en en sécurisant les accès. Une palissade de protection du chantier a également été montée, afin d’offrir aux manifestations estivales de la Papeterie un cadre plus agréable et une sécurisation optimale.

Vincent Rigau-Jourjon, Chef de projet culturel
 Qui dit Auditorium, dit politique et programmation culturelle : c’est donc pour écrire celle-ci et organiser les premières années de la programmation de ce futur étendard culturel corrézien que Vincent Rigau-Jourjon, Attaché de conservation du patrimoine au département a été mis à disposition de la commune à temps partiel en tant que Chef de projet culturel et artistique. Fort de son expérience dans le milieu artistique et culturel, notamment au musée du président Jacques Chirac à Sarran et au Château de Sédières, et d’un important réseau professionnel, nul doute que Vincent Rigau saura contribuer à donner ses lettres de noblesse à la Papeterie. Véritable cheville ouvrière culturelle du quartier, il en assurera la cohésion et la pertinence pour le faire rayonner au niveau régional.


Articles plus anciens



Retrouvez également toute l'actualité d'Uzerche, la Perle du Limousin sur facebook