Le laque des signes

La salle Espace Vézère accueille jusqu’au 31 août une exposition exceptionnelle de laques et de dessins préparatoires : « Le laque des signes ». Annie Sliwka, l’artiste invité, est une personnalité comme on en rencontre très rarement. Ses créations sont exceptionnelles et rares puisqu’elles utilisent la technique de la laque pour créer de véritables œuvres. Annie Sliwka est une référence dans cet art, son travail étant régulièrement exposé en France et à l’étranger. La consécration interviendra en 1998 en étant invité au Japon, pays des maitres de cette technique.
Artiste anticonformiste, Annie Sliwka a mené durant de nombreuses années une carrière de chanteuse lyrique en parallèle à celle d’artiste laqueur. Soprano soliste à l’Orchestre de Paris, elle s’est produite en Israël, aux USA, en Allemagne ou encore en Inde. Ses laques sont le reflet de toutes ces influences. D'une sensibilité à fleur de peau, ses créations sont le fruit d'un imaginaire poétique et métaphorique extraordinaire.
Les créations d’Annie Sliwka demandent outre l’imaginaire, un savoir technique hors du commun. Le temps de création d’une œuvre ne se compte pas en heures, ni même en jours mais en mois ! La pièce maîtresse de l’exposition a demandé à l’artiste plus d’une année de travail entièrement dédiée à la création de l’œuvre. Avant d’arriver au résultat final Annie Sliwka réalise des dessins préparatoires qui seront la base du travail final. Ces dessins qui sont des œuvres à part entière, sont également présentés durant l’exposition. Enfin les visiteurs pourront découvrir l’univers de l’artiste et la complexité de cette technique via un film projeté en continue.

Annie Sliwka à propos des dessins
« Mes dessins sont une étape intermédiaire indispensable, car il est impossible de pouvoir dessiner sur la laque directement. Je travaille donc tous mes dessins “partitions graphiques” en grandeur réelle sur papier claque. Pourquoi dessiner sur calque ? Tout simplement pour une question pratique : il est beaucoup plus facile, confortable et rapide de travailler au fusain sur calque. Le fusain glisse sur la matière, et se travaille d’une manière très agréable, fine et souple, à la gomme mie de pain ras.  En premier une ébauche au fusain pour mettre en place les lignes directrices, les masses d’ombres et lumières. Puis, j’ajoute un second calque .A ce stade, j’effectue un dessin extrêmement précis, à l’aide d’une mine graphite hi-fi, car nul repentir n’est possible ensuite lorsque je peins.  Il me faut donc un maximum de détails, de voies possibles à prospecter, que je décide ensuite de mettre en valeur, de  développer, ou de taire, selon mes émotions du moment. La reproduction de ce dessin est ensuite faite à l’aide d’une pointe sèche ayant pris le soin auparavant de recouvrir de fusain l’entité de l’envers du dessin.»

VERNISSAGE OUVERT A TOUS
VENDREDI 4 JUILLET A  18H00



Salle Espace Vézère
Place de la Libération
19140 Uzerche
1er juillet au 31 août 2014
10h30-12h30 / 15h-19h

Articles plus anciens



Retrouvez également toute l'actualité d'Uzerche, la Perle du Limousin sur facebook