Les histoires comme ça

Le 10 juillet à 21h00, dans le cadre des Mardis d'Uzerche, la compagnie du Grenier au Jardin proposera de découvrir l’univers poétique de Rudyard Kipling, auteur du « Livre de la Jungle ». Le spectacle qui s’inspire de l’ouvrage « Les histoires comme ça », présente un ensemble de petites histoires qui avec une formidable inventivité et beaucoup d’humour, racontent l’évolution des animaux. Deux frères aussi drôles qu’attachants, présenteront leurs théories et expliqueront pourquoi le dromadaire à une bosse, comment le kangourou a décidé de se déplacer en sautant ou encore pourquoi la baleine à une aussi grande bouche. Un rendez-vous familial qui ravira autant les grands que les petits.

Renseignements : 05 55 73 17 00
Cinéma Louis Jouvet en cas de pluie

Retrouver la programme de juillet : ici et celui du mois d'août :
Enfin vous pouvez suivre l'actualité des Mardis d'Uzerche sur Facebook

L'histoire des barrages corréziens

Du 2 au 31 juillet, le Centre Régional de Documentation sur l'Archéologie du Paysage (CRDAP) présente une exposition réalisée par  les Archives Départementales de la Corrèze en partenariat avec EDF : "Les vallées de la houille blanche. Barrages et hydroélectricité en Corrèze".  Cette exposition dresse pour la 1ère fois un panorama historique de cette aventure corrézienne à partir de documents et de photographies souvent inédits. Elle embrasse sous ses différentes perspectives la métamorphose des vallées de la Vézère, de la Dordogne et de ses affluents, devenues les vallées de la houille blanche.



Exposition présentée du 2 au 31 juillet 2012
Vernissage le samedi 7 juillet à 11h00
Entrée libre
CRDAP - Hôtel du Sénéchal -14, rue de la Justice 19140 UZERCHE
05.55.73.26.07
archeologie-paysage.org

Jurga, du cœur dans la terre

Samedi 30 juin, à 18h30 sera inaugurée l'exposition de la sculptrice Jurga, dans la salle Espace Vézère.  
Née en 1977 à Utena en Lituanie, Jurga Martin est  installée en France depuis un peu plus de dix ans. Sculptrice et dessinatrice, celle qui signe simplement Jurga, voue une passion pour la sculpture, et confie que « le dialogue avec la sculpture la hante». Son travail présente des personnages fascinants de sensibilité, malgré le touché de la terre, le relief des doigts qui ont façonné les visages, ses œuvres vivent, parlent. Car oui c’est bien le dialogue que recherche Jurga : « je crains de ne pas réussir(…) alors, je regarde ces yeux, ces mains et j’écoute ce que la sculpture me dit. Si elle ne parle pas, elle ne vit pas. C’est cela mon travail : il faut qu’elle parle ». Cette recherche obsessionnelle d’humanité offre des personnages fascinants de vitalité, émouvant par leur expression. Devant ces regards, ces gestes, ces attitudes, impossible de ne pas imaginer une vie, une histoire à ces hommes et femmes qui semblent avoir été statufiés brusquement : des enfants aux sourires coquins jouent, une mère au regard protecteur berce son enfant, deux copines espiègles papotent autour d’un café. Par la captation de ces instants de vie (Jurga se définissant de « voleuse d’image »), l’artiste propose une exposition emprunte de sensibilité et d’émerveillement : une balade joyeuse et émouvante au milieu de cette foule de personnages en terre cuite.

L'exposition est ouverte tous les jours jusqu'au 31 août, dans la salle Espace Vézère et dans la chapelle Notre Dame. Horaires d'ouverture 10h30/12h30 - 15h/19h

Mardis d'Uzerche : J-7 !

C'est dans une petite semaine que la saison 2012 des Mardis d'Uzerche sera ouverte avec comme premiers invités : les "Romain Michel". Pour ceux qui ne connaissent pas encore les "Mardis", la municipalité vous donne rendez-vous tous les mardis des mois de juillet et août derrière l’abbatiale Saint Pierre (en centre ancien) à 21h00, pour une série de spectacles gratuits (concerts, théâtre de rue, arts du cirque), alors "show devant"!
Après le grand succès de leur Romain Michel Street Show, la bande à Martin présentera en avant première le 3 juillet, son nouveau spectacle : « les romains Michel testent pour vous ».  Dans ce nouvel opus la « bande des trois » se risque à tout tester (surtout l’inutile), tout ce que vous avez rêvé d’essayer sans jamais oser, eux ils baissent la tête et fonce droit devant. Donc forcement parfois ça fait mal, ça mouille, ça pique, ça brûle, ça gratte, ça chatouille, et entre nous, le plus souvent ça ne sert vraiment à rien. Mais ces trois fêlés du casque ont fait l'effort de le tester et ça c'est déjà pas mal !  A l’occasion de l’ouverture des Mardis d'Uzerche les enfants de l’école de cirque, Cirkalaise, se produiront en première partie à 20h30 pour présenter les fruits d’une année d’entrainement et bien évidemment d’amusements.

Retrouver la programme de juillet : ici et celui du mois d'août :
Enfin vous pouvez suivre l'actualité des Mardis d'Uzerche sur Facebook

« L’Inde probablement »


Samedi 23 juin à 17h30 à la médiathèque Simone de Beauvoir, sera inaugurée en présence de l’artiste Thierry Clechl’exposition photographique « L’Inde probablement ». Présentée dans le cadre des Itinéraires Photographiques en Limousin et en collaboration avec l’association Photolook, l’exposition  sera ouverte au public du 23 juin au 28 juillet.

« Cette série est issue de quatre voyages successifs en Inde, de l’état du Kérala à celui, voisin, du Tamil Nadu, en passant par l’Inde du Nord, au fil du Gange, jusque Calcutta, à l’orée du Golfe du Bengale. L’Inde est un pays dont l’on revient sans savoir ce qu’on a vraiment vu. Tout ce qui y semble réel ne l’est pas. Et tout ce qui paraît nimbé de surnaturel existe pourtant bel et bien. Cette incertitude, en fin de compte, est celle de la photo de rue, sur le vif, ou tout va trop vite, surgit et disparaît sans arrêt dans le viseur en quelques éclairs d’harmonie qu’on essaye de capter, en suivant les impulsions que nous dicte notre inconscient. Mais on n’est jamais très sûr de ce qu’on a enregistré sur la pellicule, pleine d’images latentes qu’on ne découvrira qu’au développement. Ces photographies de l’Inde, pour paraphraser Eluard, sont celles d’un autre monde qui pourtant est dans celui-ci, invisible si on ne prend pas le temps de le regarder, d’ouvrir les yeux sur ses mystères et ses symboles qui sortent de l’ombre, passent un instant sous la lumière puis s’évanouissent, et dont ne subsistent que quelques souvenirs épars, en noir et blanc. »
Thierry Clech
Médiathèque Simone de Beauvoir
Impasse des Hérédies
19140 Uzerche
Tél. 05 55 73 22 15
Mer, jeu, vend : 10h-12h / 14h-18h
Sam : 10h-12h / 14h-17h

Articles plus anciens



Retrouvez également toute l'actualité d'Uzerche, la Perle du Limousin sur facebook