Uzerche, à la pointe énergétique

Uzerche fait feu de tout bois pour son alimentation énergétique : hier le commune installait des panneaux photovoltaïques sur la toiture de son école, et elle projette demain de mettre en route des micro-centrales hydroélectriques sur les chutes de la Vézère. Son objectif à terme ? Arriver à une production énergétique supérieure à sa consommation.
Dans la cadre de cette politique environnementale, la Perle du Limousin a également mis en place un réseau de chaleur et une nouvelle chaufferie à bois dans le quartier des Buges. Commencé fin juin, ce chantier a été réceptionné cette semaine par les élus de la ville, épilogue d'une aventure à portée écologique impliquant un travail collaboratif entre entreprises privées et partenaires publics.
D'un montant total de 175.000€ et financé par l’Ademe, le Conseil Général, le Conseil Régional et la ville, le retour sur investissement de cette nouvelle chaudière à bois devrait se faire sur une douzaine d'années. Celle-ci alimente désormais plusieurs structures municipales par le biais d'un réseau de chaleur : sont concernés l'Ecole des Buges, le Gymnase et la maison de l'enfance. Ainsi, la chaudière datant de 1970, fortement consommatrice de fioul, a été remplacée par un équipement qui favorise la filière bois. Il renforce également l’activité économique locale : c’est en effet une coopérative forestière implantée à proximité immédiate, sur la zone de Beausoleil, qui fourni les indispensables plaquettes de bois, permettant ainsi la mise en place d’un modèle de développement local en circuit court qui valorise le bois du canton directement sur place, plutôt que d’importer du pétrole. Uzerche confirme ainsi par la mise en place de ce nouvel équipement, sa reconnaissance par la DREAL de "Petite ville durable".

« Pleins feux sur le commerce et l’artisanat »

Le Pays Vézère-Auvézère organise du 19 au 28 octobre, sa dizaine commerciale baptisée « Pleins feux sur le commerce et l’artisanat » dont le but est de promouvoir les artisans et commerces de proximité.
Ce sont ainsi 79 entreprises réparties sur le territoire du Pays Vézère-Auvézère qui ont souhaité s'associer à cette manifestation. Parmi les animations proposées, les commerçants participants ont décoré leurs vitrines sur le thème de l'automne. Les plus belles d'entre-elles seront désignées par un jury et gagneront des lots leur permettant d'élargir la promotion de leur activité. Les clients, de leur côté, sont invités à estimer la valeur d'une vitrine ambulante : la personne ayant l’estimation la plus juste en gagnera le contenu. Enfin, un photographe est allé à la rencontre de ces commerçants, et leur a tiré le portrait : c'est ainsi une exposition photo de ceux-ci qui sera installée sur des kakémonos dans les villes de Pompadour, Lubersac, Juillac, Donzenac, Objat et Uzerche pour présenter qui sont ces hommes et femmes qui font le commerce et l'artisannat sur le Pays.
Pour les uzerchois souhaitant participer au concours d'estimation de la vitrine ambulante, rendez-vous le vendredi 19 octobre, place de la Petite Gare.
« Pleins feux sur le commerce et l’artisanat », du 19 au 28 octobre. Informations complémentaires : DCT du Pays Vézère-Auvézère - 05 55 22 32 21

Vivre Uzerche n°45

Le Vivre Uzerche numéro 45 d'octobre 2012 est en cours de distribution dans les boîtes aux lettres uzerchoises, mais si vous souhaitez le consulter au plus vite, un clic ci-dessous et vous voilà comblé !

Un nouveau look pour le cinéma Louis Jouvet

C'est un secret de polichinelle : lors de sa traditionnelle fermeture annuelle, le cinéma Louis Jouvet d'Uzerche en a profité pour se refaire une "petite" beauté…
Fermé durant 5 semaines pour cause de travaux, le Cinéma Louis Jouvet rouvre ses portes le mercredi 10 octobre. Après s’être équipée d’un projecteur numérique l’année dernière, la salle uzerchoise poursuit sa modernisation. Cette fois, l’intégralité des fauteuils ont été changés, et la décoration de la salle revue : faux plafonds acoustiques, moquettes murales, revêtements de sol, peinture… il s’agit d’une réfection complète de la salle obscure : tout y passe ! Le montant total des travaux de l’ordre de 70.000€ht est subventionné à hauteur de 40% par le CNC (Centre National de la Cinématographie) et le Conseil Régional.
A découvrir donc dès mercredi prochain !

"Terre Rouge" à la Papeterie d'Uzerche

© Patrick Fabre
Une histoire de frères, de terre, de séparation… Deux frères, une séparation : l'un parti, l'autre resté. Sont-ils les deux faces identiques d'un être divisé ? Poème scénique sur le thème de l'attachement et du paysage, qui fracture le temps et l'espace, Terre Rouge donne la parole à deux frères qui partagent, par delà les continents, leur solitude. De leur enfance enfuie, il ne reste que les souvenirs. Comme le double chant d'un seul et même personnage déchiré entre deux âmes, deux terres, deux vies, ils ressentent l'impossible retour en arrière : n'y-a-t-il jamais eu une vie meilleure, dans le temps d'avant, celui où ils étaient enfants, ensemble, sur la terre rouge ? Qu'ils soient restés au pays ou parti en Europe, l'enfance est un paradis perdu. Cette histoire d'exil entrelace trois racines, trois flots, trois dimensions pour donner corps, lumière et création sonore à ce qui est dit, ce qui se joue, ce qui s'entend, se devine, s'espère, se voit… (source : Les Francophonies en Limousin).

Coproduction Le Bottom Théâtre, festival des Francophonies en Limousin, Des lendemains qui chantent (SMAC de Tulle), l'Atelier à Spectacles, La Maison des Droits de l'Homme. Avec le soutien de la SPEDIDAM et de la Ville d'Uzerche.

Samedi 6 octobre 20h30 et représentation complémentaire dimanche 7 octobre 17h00, La Papeterie.
Réservations : 05 55 26 09 50

Articles plus anciens



Retrouvez également toute l'actualité d'Uzerche, la Perle du Limousin sur facebook